comment-bien-utiliser-les-leviers-de-la-defiscalisation

Comment bien utiliser les leviers de la défiscalisation ?

La défiscalisation est un très bon levier pour se constituer un patrimoine, avoir des revenus complémentaires, préparer sa retraite et réduire considérablement la base imposable ou l’impôt à devoir. Comment faire alors pour bien utiliser ces produits de défiscalisation et réussir son investissement ?

Les manières pour défiscaliser

Il faut d’emblée rappeler qu’il existe plusieurs façons pour défiscaliser. La méthode traditionnelle vise l’investissement dans l’immobilier. Ce dernier peut se matérialiser par l’acquisition des maisons neuves ou en VEFA, la rénovation des biens anciens, l’amélioration d’un logement pour qu’il respecte la décence en y réalisant des travaux d’isolation par exemple. Il est aussi possible de défiscaliser grâce à des produits financiers. Dans cette catégorie, on peut investir dans plusieurs domaines, ainsi en est-il de l’investissement dans les petites et moyennes entreprises, par la souscription dans des Fonds d’investissement de proximité (FIP) ou des Fonds Commun de placement innovant (FCPI), par l’investissement dans le cinéma à travers le SOFICA. Il est également possible de défiscaliser tout en épargnant comme le fait le Plan d’Epargne pour retraite Populaire ou le PERP. On peut aussi défiscaliser en utilisant sa situation familiale comme base de la défiscalisation. Ainsi en est-il par exemple de l’emploi et services à domicile, du versement d’une pension alimentaire aux enfants dans le besoin ou encore par les frais de garde d’enfants à domicile. Enfin, il est aussi possible de profiter d’une défiscalisation tout en faisant un don ou en apportant sa contribution dans la préservation de l’environnement (achat d’une voiture non-polluant).

Il est à remarquer que les avantages fiscaux offerts par ces appareils de défiscalisation prennent souvent la forme de réduction, de déduction d’impôt, de déficit foncier, de crédit d’impôt ou d’abattement fiscal.

Bien utiliser ces produits de défiscalisation

            Jouer sur les niches fiscales

Le calcul des avantages fiscaux offerts par les appareils de défiscalisation doit rentrer dans le plafonnement global des niches fiscales. Il est ainsi possible de cumuler plusieurs produits de défiscalisation et profiter de ce plafonnement. Cependant force est de constater qu’avec plusieurs dispositifs cumulés, ce plafond peut rapidement être atteint et en cas de surplus, l’excédent de la réduction d’impôt est perdu à jamais. Afin de déjouer ce plafonnement de 10 000 €, il est possible d’investir dans des parts de SOFICA, dans le PERP ou encore dans l’immobilier sous Malraux afin de profiter d’un plafonnement global des niches fiscales de 18 000 €. Les dons ouvrant droit à une réduction d’impôt échappent même au plafonnement global des niches fiscales.

            Investir au bon moment

Les avantages fiscaux de la plupart des produits de défiscalisation sont pris en compte dans l’imposition de l’année suivante. Ainsi, pour profiter des avantages d’un appareil de défiscalisation, il faut investir entre le 01 janvier et le 31 décembre. Cependant, il est toujours recommandé de ne pas investir au dernier moment.

Il faut également noter que quelques-uns des produits de défiscalisation, offrent des incitations fiscales dès l’année de l’investissement. Si tel est le cas, il est ainsi essentiel d’investir avant le mois de mai, moment auquel la déclaration d’impôt doit se faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *