estimer un EHPAD

Comment estimer un EHPAD ?

Actuellement, on constate que l’émergence de l’immobilier de santé, comme l’EHPAD, est favorisée par le vieillissement de la population. Pour mener à bien son objectif, l’EHPAD doit répondre simultanément aux besoins des investisseurs et celui des pensionnaires. Que doit-on ainsi prendre en compte en investissant dans un EHPAD ? Du côté des pensionnaires, comment fait-on pour estimer un séjour dans un EHPAD ?

Apprécié l’EHPAD du point de vue de l’investisseur

L’EHPAD, l’acronyme d’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, est un établissement médico-social, qui a comme objectif d’accueillir les personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans. En général, les établissements médicalisés, quel que soit leur statut juridique, ou leur appellation, pour être fonctionnel, sont réglementés de façon à protéger à la fois l’exploitant et l’investisseur. En effet, ils sont sécurisés par une convention tripartite, signée, pour une durée de cinq ans, par l’Établissement, le Conseil départemental, et l’Agence Régionale de Santé.  De ce fait, cette convention permet d’assurer la qualité et la pérennité de I’EHPAD dans le temps, en conservant un actif immobilier en bon état et aux normes. Ainsi, l’estimation d’un EHPAD dépend directement de sa localisation, de la rareté de l’offre dans son secteur, mais aussi de ses conditions d’exploitation.

Évalué un séjour dans un EHPAD

Généralement, elle se base sur quatre volets de tarification.

Le tarif hébergement

Ce tarif couvre toutes les coûts liés à l’hôtellerie, la pension complète, les frais de blanchissage du linge du résident et l’animation. Il est assujetti à une TVA de 5,5 %, lorsque l’établissement est à but commercial, ou bien lorsqu’il est soumis au régime de la TVA. En général, ce tarif est entièrement à la charge du résident ou de sa famille, il peut éventuellement, sous conditions de ressources, bénéficier de certaines aides au logement, comme l’APL, ou l’ALS.

Le tarif dépendance

Dans cette catégorie, le tarif est en fonction du degré de dépendance de l’occupant. Il est évalué par un médecin en fonction de la grille AGGIR. Chaque établissement a son propre tarif, selon les moyens définis dans la convention tripartite, pour assurer la prise en charge des résidents. Il est à la charge de la personne accueillie, qui peut en fonction de ses ressources bénéficier de l’Allocation personnalisée d’autonomie (A.P.A.), financée par le Conseil général. Cette allocation est versée soit à la personne, soit à l’établissement.

Ainsi, le tarif dépendance concerne toutes les dépenses relatives à la perte d’autonomie, les aides à l’habillage et à la toilette, les aides aux repas, les produits pour l’incontinence, ainsi que les suppléments de blanchisserie, causés par l’état de dépendance de la personne.

Le tarif soins

estimation EHPADEn général, il représente les frais liés à la santé et aux soins médicaux des résidents. Il n’est cependant pas inclus à proprement parler dans le prix de la maison de retraite payé par le résident, car il est entièrement pris en charge par l’assurance-maladie.

Le tarif social    

Ce tarif couvre, entre autres, les produits de toilette, le téléphone, la télévision, le wifi. Il est, en général, à la charge du résident. En effet, la plupart des établissements assurent l’arrivée d’une ligne téléphonique, mais laissent à la charge du résident la fourniture du combiné et le paiement de l’abonnement et des communications.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *