le principe de la loi robien recentree

Quel est le principe de la loi robien recentré ?

loi robien recentréeLa loi Robien recentré se définit comme un abattement sur le revenu imposable. Elle se base sur l’amortissement du montant d’acquisition du bien immobilier investi. Autrement dit, la loi Robien recentré signifie que l’on va déduire de vos revenus nets imposables un pourcentage du prix d’acquisition de votre bien immobilier. Par revenus nets imposables, on parle évidemment des revenus fonciers avec le revenu global, et par pourcentage, vous avez 6% pendant une durée de 7 ans, puis 4 % chaque année des 2 ans restants. Comme la loi Robien est établie sur une durée totale de 9 ans, vous pouvez bénéficier de grands avantages fiscaux. De plus, elle est renouvelable jusqu’à 15 ans.

Quels logements sont concernés par la loi Robien recentré ?

Plusieurs types de logement sont éligibles à la loi R         obien recentré. Il y a tout d’abord les logements neufs ou en état de futur achèvement, les logements réhabilités ou rénovés à neuf mais qui sont soumis à une TVA immobilière, et les locaux affectés à un autre usage que l’habitation, puis transformés en logements.

Tous les contribuables français qui sont imposés à hauteur de 14 % et qui ont acquis un bien immobilier qu’ils ont destiné à la location non meublée à l’usage d’habitation principale entre le 3 avril 2003 au 1er septembre 2006.

Quels avantages tirer de la loi Robien recentré ?

Avec la loi Robien recentré, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale très importante. Vous pouvez notamment déduire 6% du montant total de l’acquisition de votre bien immobilier sur l’ensemble de vos revenus fonciers pendant les 7 premières années de l’investissement. Après, pour les 2 années restantes, vous pouvez déduire 4% chaque année.

Contrairement à la loi Robien classique, il vous est impossible de prolonger le dispositif. En effet, le déficit foncier est déjà imputable chaque année sur le revenu global. Toutefois, une limite de 10.700 euros est imposée. Le supplément peut être reporté sur les revenus fonciers des 10 dernières années. Et les intérêts d’emprunt y sont déjà inclus.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la loi Robien recentré ?

Des plafonds de loyers définis en fonction de la zone d’investissement sont à considérer pour un investissement en loi Robien recentré. Ce plafond est indiqué chaque année par instruction administrative ou décret. Vous pouvez retrouver ce plafonnement par zone sur internet.

Vous avez aussi la possibilité de louer votre appartement à un de vos proches, descendants ou ascendants, s’ils ne font pas partie de votre foyer fiscal.

Il est facile d’investir en loi Robien recentré qu’en loi Robien classique. Toutefois, il est toujours préférable de faire appel à un fiscaliste professionnel ainsi qu’à un bon gestionnaire de patrimoine pour vous aider à réussir votre investissement. En effet, tout se joue sur quelques détails, et un professionnel pourra vous guider et vous recommander toutes les démarches à entreprendre dans le but de rentabiliser votre investissement. Ils sont nombreux à proposer leurs services actuellement, il vous suffit d’en choisir un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *